Des biotech en CP

Dans le cadre d’un projet visant à la fois l’appropriation de la démarche scientifique et l’éducation à l’hygiène, j’ai collaboré avec une enseignante d’école élémentaire en CP pour construire une séance d’activité technologique de microbiologie.
Il s’agissait de faire prendre conscience aux enfants de la nécessité de se laver les main au travers d’activités scientifiques expérimentales mettant en jeu des manipulations de microbiologie sur boites de Petri.

Préalablement aux séances d’activité, nous avons établi une convention entre l’école élémentaire et le lycée général et technologique qui fournit le matériel (boites de Petri), accompagne la réalisation de l’expérience et élimine les boites après culture des microorganismes. Le transport des boites de Petri respecte la règlementation (triple emballage). Les tables des enfants sont nettoyées après manipulation, ainsi que leurs mains, bien évidemment. L’inspection (IA-IPR de biotechnologies-biochimie-biologie et IEN de la circonscription) est informée préalablement à la séance. Voir ci-contre la convention établie entre les deux établissements.
convention entre établissements

La participation des parents d’élèves est essentielle pour le bon déroulement du projet, ne serait-ce qu’en raison des règles de sécurité à respecter pour la manipulation de microbiologie et son exploitation. Six adultes étaient nécessaires pour encadrer chacun un atelier de 5 enfants. Leur rôle n’était pas réduit à un simple présence. Les parents ont été acteurs de chacune des deux séances d’activité technologique et ... ont dû préparer la séance à l’aide d’un document qui leur a été transmis : appropriation du vocabulaire, compréhension de la démarche pédagogique, appropriation du geste technologique.

document parents J1
document parents J2

Les enfants ont travaillé par atelier, découvrant un outil technologique très utilisé en microbiologie (la gélose dans une boite de Petri), pour réfléchir sur une expérience à réaliser pour montrer que des bactéries sont présentes sur les mains et qu’un lavage au savon ou au gel hydroalcoolique peut les éliminer. Ils ont mis en oeuvre la manipulation et en ont exploité les résultats quelques jours plus tard.

Ces manipulations de culture de microorganismes sont étroitement encadrées pour garantir une bonne maitrise des risques biologiques associés.

Cette séance mobilise beaucoup de compétences pour les élèves, et s’intègre parfaitement dans le domaine 4 du cycle 2 :
| Apprendre à travailler en groupe : écoute de chacun, conception d’une expérience à plusieurs, élaboration à plusieurs d’une conclusion pour l’ensemble de l’atelier | |

  • appropriation d’un vocabulaire spécifique (bactéries, gélose, boite de pétri, colonies)
  • approche de la démarche scientifique expérimentale :
    • conception (accompagnée) d’un protocole expérimental
    • réalisation d’un geste technologique en respectant les consignes (poser la main dans une boite de Petri sans parler, sans faire de trou dans la gélose, ne pas ouvrir la boite de façon intempestive, ne pas parler lors de la manipulation)
    • description objective des résultats, schématisation avec des annotation pertinentes,
    • comparaison des résultats pour pouvoir conclure sans a-priori
  • élaboration de trace écrite : les élèves ont interprété les résultats

Référence au programme de CP : Domaine 4 du cycle 2 « Questionner le monde »
Compétences :
• apprendre à travailler en groupe, Activité en atelier
pratiquer des démarches scientifiques
• un questionnement est proposé aux élèves à partir d’une situation choisie
• les élèves sont amenés à trouver eux même des protocoles d’investigation
• l’observation est faite par les élèves
• la conclusion est élaborée par les élèves
• Élaboration de trace écrite en groupes Réflexion sur une expérience permettant de montrer que les mains transportent des microbes ou que le lavage des mains doit se faire avec du savon.
expérience de culture de bactéries sur une gélose. Observation des résultats et exploitation
s’approprier des outils et des méthodes : utiliser du matériel adapté,
• utiliser le matériel adapté pour effectuer une expérience
• manipuler avec soin
• apprendre à suivre une méthodologie Utiliser une gélose pour cultiver des bactéries (ne pas parler pendant l’ensemencement, ne pas ouvrir le couvercle n’importe quand)
• apprendre à suivre une méthodologie définie, Utiliser une boite de gélose en suivant les recommandations
pratiquer des langages
• communiquer en français, à l’oral en s’appropriant un lexique adapté Parler de bactérie, gélose, colonie de bactéries
pratiquer des langages
• restituer les résultats des observations sous forme orale ou/et de dessin. une affiche à afficher dans l’établissement pour expliquer pourquoi il faut se laver les mains

Au delà des manipulations, les enfants de CP ont travaillé sur le sigle "risque biologique" en art plastique. Cela donne des dessins magnifiques !
Les enfants ont été épatants, se concentrant de façon remarquable et faisant preuve de grandes qualités de réflexion scientifique. Leurs réactions ont été très positives et je n’ai pas vu d’enfant décrocher durant ces deux séances extrêmement intenses pour eux. Je n’ai eu également que des retours positifs de la part des parents.

Les articles RSS

  • Des biotechnologies en CP

    , par Géraldine Carayol

    Un projet inter-degré conçu et mis en oeuvre par collaboration entre des enseignantes de CP et une enseignante de biotechnologies-biochimie-biologie en lycée.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)