Des biotechnologies en CP

, par Géraldine Carayol

Dans le cadre d’un projet inter-degré visant à la fois l’appropriation de la démarche scientifique et l’éducation à l’hygiène, j’ai collaboré avec des enseignants d’école élémentaire en CP pour construire une séance d’activité technologique de microbiologie.
Il s’agissait de faire prendre conscience aux enfants de la nécessité de se laver les main au travers d’activités scientifiques expérimentales mettant en jeu des manipulations de microbiologie sur boites de Petri.

Les enfants ont été épatants, se concentrant de façon remarquable et faisant preuve de grandes qualités de réflexion scientifique. Leurs réactions ont été très positives et je n’ai pas vu d’enfant décrocher durant ces deux séances extrêmement intenses pour eux. Je n’ai eu également que des retours positifs de la part des parents.

Un projet d’équipe éducative : place fondamentale des parents

La participation des parents d’élèves est essentielle au bon déroulement du projet, ne serait-ce qu’en raison des règles de sécurité à respecter pour la manipulation de microbiologie et son exploitation. Six adultes étaient nécessaires pour encadrer chacun un atelier de 5 enfants.
Leur rôle n’était pas réduit à un simple présence. Les parents ont été acteurs de chacune des deux séances d’activité technologique et ... ont dû préparer la séance à l’aide de document qui leur ont été transmis : appropriation du vocabulaire, compréhension de la démarche pédagogique, appropriation du geste technologique, compréhension des points de vigilance.

Ce que les enfants ont fait

Les enfants ont travaillé par atelier, découvrant un outil technologique très utilisé en microbiologie (la gélose dans une boite de Petri), pour réfléchir sur une expérience à réaliser pour montrer que des bactéries sont présentes sur les mains et qu’un lavage au savon ou au gel hydroalcoolique peut les éliminer.
Ces manipulations de culture de microorganismes étaient étroitement encadrées pour garantir une bonne maitrise des risques biologiques associés : accompagnement par des parents d’élèves, gestion des déchets à risque biologique conformément à la règlementation, vigilance sur le lavage régulier des mains des enfants et des tables à l’issue des manipulations.
Ils ont mis en oeuvre la manipulation et en ont exploité les résultats quelques jours plus tard.
Ils ont conclu ce travail par des affiches à l’attention des autres enfants de l’école.
Au delà des manipulations, les enfants de CP ont travaillé sur le sigle "risque biologique" en art plastique.
Cela donne des dessins magnifiques !

Chacune des deux séances a pris une 1/2 journée. Les enfants étaient extrêmement concentrés pour travailler avec la rigueur nécessaire pour manipuler sans se mettre en danger et de manière à obtenir des résultats exploitables. Pour cette raison, je recommande d’effectuer la séance le matin plutôt que l’après midi, en raison de la fatigue accumulée par les enfants dans la journée.
Les enfants ont travaillé en confiance à chaque séance. ils étaient très intéressés par la gestion des risques (peut-on conserver les boites, les rapporter à la maison, faut-il se laver les mains après avoir manipuler, comment transporter les boites de pétri de l’école au lycée ...?), et comprenaient les mesures prises (nettoyage des mains avant de partir en récréation, nettoyage des tables après la manipulation ) à la lumière des manipulations qu’ils ont effectuées.

Des compétences du cycle 2

Cette séance mobilise beaucoup de compétences pour les élèves, et s’intègre parfaitement dans le domaine 4 du cycle 2 « Questionner le monde » :

Apprendre à travailler en groupe : écoute de chacun, conception d’une expérience à plusieurs, élaboration à plusieurs d’une conclusion pour l’ensemble de l’atelier
Appropriation d’un vocabulaire spécifique : concepts de bactéries, gélose, boite de pétri, colonies
Approche de la démarche scientifique expérimentale :

  • conception accompagnée d’un protocole expérimental
  • réalisation d’un geste technologique en respectant les consignes (poser la main dans une boite de Petri sans parler, sans faire de trou dans la gélose, ne pas ouvrir la boite de façon intempestive, ne pas parler lors de la manipulation)
  • description objective des résultats, schématisation avec des annotation pertinentes,
  • comparaison des résultats pour pouvoir conclure sans a-priori
Elaboration de trace écrite : les élèves ont interprété les résultats en les schématisant et en rédigeant une conclusion
Ce projet est un support extrêmement riche pour de nombreuses autres compétences transversales, notamment en mathématiques :

  • la multiplication : chaque bactérie déposée sur la gélose est invisible. Lorsqu’elle se multiplie, l’ensemble est visible. (voir illustration de cette notion sur le document à destination des parents)
  • la comparaison : les enfants devaient comparer le nombre de colonies de bactéries obtenues sur chaque boite de Petri
  • l’ordre de grandeur : parfois, il était compliqué de compter... les enfants devaient estimer le nombre de colonies obtenues sur une boite par rapport à l’autre
  • la division : une petite fille à laquelle j’expliquais qu’il y a un million de bactéries dans chaque colonie qu’elle observait s’est exclamée "mais alors, les bactéries sont toutes petites !"

Une convention inter-établissement

Préalablement aux séances d’activité, nous avons établi une convention entre l’école élémentaire du coteau, de Vaucresson et le lycée général et technologique Marie Curie de Versailles qui fournit le matériel (boites de Petri), accompagne la réalisation de l’expérience et élimine les boites après culture des microorganismes. Le transport des boites de Petri respecte la règlementation (triple emballage). Les tables des enfants sont nettoyées après manipulation, ainsi que leurs mains, bien évidemment. L’inspectrice académique IA-IPR de biotechnologies-biochimie-biologie et l’inspectrice IEN de la circonscription ont été informées préalablement à la séance. Voir ci-contre la convention établie entre les deux établissements.
convention entre établissements
Un grand merci aux techniciennes de laboratoire du lycée qui ont coulé 140 boites de pétri pour réaliser le projet

Organisation et déroulement des séances

Dans un premier temps, les enfants devaient lister ce qui leur semblait sale ou propre, dans leur environnement "si tes mains pouvaient parler, que diraient-elles sur ce qu’elles ont touché depuis ce matin ?"
Une vidéo mobilisatrice, présentée sur une tablette ou un ordinateur portable apporté par les parents, était présentée ensuite aux enfants.
L’une des enseignante de CP avait imaginé une scénarisation motivante pour les enfants : la professeure Petri chargeait chaque équipe de réaliser une mission :
Pour gérer les temps de réflexion et d’échange entre les enfants, nous avons utilisé le "bâton de la parole" pour permettre à chacun de parler et d’écouter les autres (seul l’enfant qui tien t le bâton de la parole, symbolisé par un crayon, peut parler. Les autres doivent l’écouter. Le bâton doit circuler pour passer dans les mains de chaque enfant). Des règles de bonne pratique étaient écrite à chaque atelier
Les enfants ont constaté qu’ils ne pouvaient pas utiliser de microscope pour voir s’ils avaient des bactéries sur les mains, ce qui justifiait l’utilisation d’une boite de pétri pour la manipulation.
Les enfants ont conçu les expériences, en atelier, guidés par les parents
Les enfants étaient très inspirés par les expériences à réaliser
Nous avions préparé des supports pour permettre à chaque enfant d’exploiter les résultats. Par ailleurs, nous avons photographié les boites 2 à 2 pour permettre à tous les enfants de garder une mémoire de ce qu’il a obtenu comme résultat. Un journal en ligne a été créé pour rendre compte de l’ensemble des résultats, notamment pour les parents intervenant le 2e jour.
Le déroulement de chaque séance (mobilisation, contexte, activités, manipulation, exploitation des résultats) était présenté dans des documents fournis aux parents, avec éventuellement une vidéo explicative
document parents J1
document parents J2

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)